La société Indexia ex-Sfam est interdite de commercialiser de nouveaux contrats d’assurance. C’est la décision de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution, l’ACPR qui met en avant les pratiques commerciales de l’entreprise “susceptibles de compromettre les intérêts des clients”.

Indexia, ex-Sfam, ne peut plus vendre d’assurances

La société Indexia, anciennement Sfam, vient de se voir interdire la vente de nouveaux contrats d’assurance. Cette décision a été prise par l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), qui a mis en avant les pratiques commerciales de l’entreprise, jugées “susceptibles de compromettre les intérêts des clients”.

Cette interdiction est un coup dur pour la société, qui avait déjà connu des difficultés par le passé. En effet, Indexia avait déjà fait l’objet de plusieurs enquêtes pour des pratiques commerciales douteuses.

Des pratiques commerciales jugées trompeuses

L’ACPR a décidé cette interdiction de vente en raison de plusieurs pratiques commerciales trompeuses de la part d’Indexia. Tout d’abord, l’entreprise aurait utilisé des techniques de vente agressives, visant à pousser les clients à souscrire des contrats d’assurance, sans leur laisser le temps de réfléchir.

Par ailleurs, Indexia aurait également vendu des contrats d’assurance inutiles, voire même dangereux pour certains clients. L’ACPR reproche notamment à l’entreprise de vendre des assurances sur des produits électroniques, alors même que ces produits sont déjà couverts par la garantie légale de conformité.

Une décision lourde de conséquences pour l’entreprise

Cette interdiction de vente de nouveaux contrats d’assurance va avoir des conséquences importantes pour Indexia. En effet, cela va limiter son activité et donc son chiffre d’affaires. De plus, cette décision risque de ternir encore davantage l’image de l’entreprise, déjà mise à mal par les enquêtes précédentes.

Toutefois, cette interdiction n’est pas définitive et peut être levée si Indexia parvient à prouver qu’elle a remédié à ses pratiques commerciales douteuses.

Conclusion

L’interdiction de vente de nouveaux contrats d’assurance pour Indexia est une décision importante prise par l’ACPR. Cette décision souligne les pratiques commerciales trompeuses de l’entreprise et met en avant la nécessité de protéger les intérêts des clients. Pour Indexia, cette interdiction va avoir des conséquences financières importantes et risque de fragiliser davantage l’image de l’entreprise.

Lire la suite courtier news

Publier un commentaire