L’augmentation du nombre et de l’intensité des catastrophes naturelles prive Les Sables-d’Olonne (Vendée) d’assureur, révèle Ouest France.

Catastrophes naturelles : Les Sables-d’Olonne privés d’assureur

Laugmentation du nombre et de lintensité des catastrophes naturelles prive Les Sables-dOlonne (Vendée) dassureur, révèle Ouest France. Depuis le 1 ? ? janvier 2024, la ville et lagglomération, qui comptent plus de 50 000 habitants, ne sont plus assurées pour les « dommages aux biens et les risques annexes ». Leur appel doffres est resté infructueux en. ..

Les Sables-d’Olonne, cette charmante ville côtière de Vendée, est malheureusement confrontée à une problématique grandissante : l’augmentation du nombre et de l’intensité des catastrophes naturelles. Cette situation a eu un impact direct sur la disponibilité d’assureurs prêts à couvrir les risques encourus par la ville et son agglomération.

Depuis le 1er janvier 2024, Les Sables-d’Olonne et son agglomération, qui abritent plus de 50 000 habitants, sont donc privés d’assureur pour les dommages aux biens et les risques annexes. Cette décision a été prise après que leur appel d’offres n’ait pas abouti à la conclusion d’un contrat d’assurance.

Face à cette situation préoccupante, les autorités locales travaillent activement pour trouver une solution alternative. En attendant, il est crucial que les citoyens soient conscients des risques encourus et prennent les mesures nécessaires pour protéger leurs biens et leurs familles.

La ville des Sables-d’Olonne est connue pour sa beauté naturelle et ses plages magnifiques. Cependant, elle est aussi exposée aux aléas climatiques tels que les tempêtes, les inondations et les submersions marines. Il est donc essentiel que chacun comprenne l’importance de se préparer et de prendre des mesures préventives pour minimiser les conséquences de ces événements.

 

Nous espérons que Les Sables-d’Olonne trouveront bientôt une solution pour être à nouveau assurées contre les dommages causés par les catastrophes naturelles. En attendant, restons solidaires et prenons toutes les précautions nécessaires pour protéger notre ville et ses habitants.

Lire l’article original

Publier un commentaire