Le 100% Santé pèse sur les comptes des assureurs complémentaires

Alors que le gouvernement veut élargir dès 2024 la réforme qui permet d'accéder sans reste à charge à des soins en audio, optique et dentaire, des études et des professionnels relèvent les surcoûts importants de ce dispositif pour les organismes complémentaires.Le 100% Santé pèse sur les comptes des assureurs complémentairesLe gouvernement prévoit une extension de la réforme du 100% Santé à partir de 2024, permettant ainsi à tous les assurés d'accéder à des soins en audio, optique et dentaire sans reste à charge. Bien que cette mesure soit bénéfique pour les assurés, elle pèse lourdement sur les comptes des assureurs complémentaires.En effet, la mise en place du 100% Santé implique une prise en charge intégrale des frais, ce qui représente un coût significatif pour les assureurs. Ces derniers doivent donc trouver des solutions p

Abonnez-vous gratuitement à notre magazine pendant la phase de lancement, recevez toutes les infos par email 2 fois par mois et profitez de nos contenus premium.

Abonnez-vous Connectez-vous