Affectées par les émeutes du début de l’été, les communes de Mont-Saint-Martin et de Laxou en Meurthe-et-Moselle ont vu leurs contrats d’assurance résiliés.

“`html

Un coup dur pour les communes de Mont-Saint-Martin et Laxou

 

Les maires des communes de Mont-Saint-Martin et Laxou, durement touchées par les émeutes du début de l’été, se retrouvent dans une situation délicate. En effet, leurs contrats d’assurance ont été résiliés, laissant présager une période compliquée à venir.

Les Emeutes : un facteur de risque trop élevé pour les assureurs

 

Les émeutes qui ont secoué ces localités ont causé des dommages importants. Conséquence : les assureurs ont pris la décision de résilier les contrats qui liaient ces communes à leurs compagnies, estimant le risque trop élevé. Un coup dur pour ces municipalités qui doivent désormais faire face à ces pertes sans le soutien de leur assurance.

Appel à l’Etat pour une solution durable

    • Face à cette situation, les maires des deux communes concernées lancent un appel à l’Etat. Ils sollicitent une intervention rapide et efficace pour trouver une solution à cette problématique.

 

    • C’est un véritable cris d’alarme qu’envoient ces élus locaux en direction du gouvernement. Leur objectif : obtenir une prise en charge de ces sinistres et éviter que leur commune ne souffre d’avantage.

Un enjeu de taille pour le développement des communes

 

La résiliation de ces contrats d’assurance est un réel enjeu pour le développement et le bon fonctionnement de ces communes. Pour poursuivre leurs projets et assurer la sécurité de leurs habitants, les maires ont besoin du soutien de l’Etat. C’est donc un véritable appel à l’aide qui est lancé, dans l’espoir d’une réponse positive et rapide.

“`

Lire l’article original

Publier un commentaire