Laurent Belhout, président-directeur général d’Aon France, revient sur la campagne de renouvellements au 1er janvier 2024. Le courtier constate… – Risques d’entreprise

Renouvellements 2024 : « Les porteurs de risques n’hésitent plus à faire des gestes commerciaux » (Laurent Belhout, PDG d’Aon France)

Dans cet article, nous avons l’opportunité d’entendre les propos de Laurent Belhout, président-directeur général d’Aon France, sur la campagne de renouvellements au 1er janvier 2024. En tant que courtier spécialisé dans les risques d’entreprise, Aon France est un acteur majeur dans le secteur de l’assurance.

Laurent Belhout souligne un phénomène intéressant lors de cette campagne de renouvellements : les porteurs de risques sont de plus en plus enclins à faire des gestes commerciaux. Ceci peut être perçu comme une excellente nouvelle pour les entreprises qui cherchent à mieux gérer leurs risques tout en maîtrisant leurs budgets.

Cette tendance pourrait s’expliquer par la concurrence accrue entre les différents acteurs du marché de l’assurance. En effet, avec un nombre croissant de compagnies d’assurance et de courtiers, il devient indispensable pour ces derniers de se démarquer en proposant des offres attractives. Les porteurs de risques sont donc plus enclins à négocier et à accepter des conditions commerciales favorables.

Cependant, il est important pour les entreprises de rester vigilantes et de ne pas se laisser séduire uniquement par les gestes commerciaux. Il est essentiel de prendre le temps d’étudier attentivement les offres et de s’assurer qu’elles répondent réellement aux besoins spécifiques de chaque entreprise.

Dans ce contexte, il est primordial pour les entreprises de faire appel à un courtier spécialisé tel qu’Aon France. Grâce à leur expertise et leur connaissance approfondie du marché, ils sont en mesure de conseiller et d’accompagner les entreprises dans le choix de leurs contrats d’assurance.

Pour conclure, cette tendance des porteurs de risques à faire des gestes commerciaux lors des renouvellements au 1er janvier 2024 est une opportunité pour les entreprises. Cependant, il est crucial de rester prudent et de choisir judicieusement son courtier pour s’assurer de trouver la meilleure offre qui correspond réellement aux besoins spécifiques de chaque entreprise.

Lire l’article original

Publier un commentaire