Au premier trimestre 2024, l’Assurance maladie prévoit d’intégrer des taux de réhospitalisation à son dispositif de datavisualisation Visuchir. Un indicateur de vigilance de la qualité de prise en charge sous la forme d’un suivi temporel de J+1 à J+30 plutôt qu’un taux de complications postchirur…

L’Assurance maladie enrichit sa gamme d’outils Visuchir avec des taux de réhospitalisation

Au premier trimestre 2024, l’Assurance maladie prévoit d’intégrer des taux de réhospitalisation à son dispositif de datavisualisation Visuchir. Cette nouvelle fonctionnalité permettra d’avoir un indicateur de vigilance quant à la qualité de prise en charge des patients.

Concrètement, il s’agit d’un suivi temporel allant de J+1 à J+30 après une intervention chirurgicale. Au lieu de se concentrer uniquement sur les complications postchirurgicales, l’Assurance maladie souhaite élargir son champ d’analyse en prenant en compte les réhospitalisations.

Cette initiative vise à offrir aux professionnels de santé et aux patients une vision plus complète et précise de la qualité des soins prodigués. En monitoring les taux de réhospitalisation, il sera possible de détecter plus rapidement d’éventuels problèmes ou lacunes dans la prise en charge des patients.

    • Les taux de réhospitalisation pourront être consultés directement sur le dispositif Visuchir, ce qui facilitera l’accès à cette information essentielle pour les professionnels de santé.

 

    • Cette avancée s’inscrit dans une démarche globale d’amélioration continue de la qualité des soins et de la sécurité des patients.

 

    • En fournissant ces données aux établissements de santé, l’Assurance maladie souhaite également favoriser une meilleure transparence et une saine émulation entre les acteurs du secteur.

Cette évolution du dispositif Visuchir constitue donc une avancée majeure dans le suivi de la qualité des soins en France. Elle permettra d’identifier plus rapidement les éventuels problèmes et de mettre en place les actions correctives nécessaires.

En conclusion, l’Assurance maladie met tout en œuvre pour garantir une prise en charge optimale des patients. Grâce à l’ajout des taux de réhospitalisation dans son dispositif Visuchir, elle donne les moyens aux professionnels de santé d’améliorer continuellement leurs pratiques et de veiller à la satisfaction et à la sécurité des patients.

Lire l’article original

Publier un commentaire