Les élus qui se voient refuser une assurance pour leurs permanences pourront saisir le BCT, selon une loi publiée au Journal officiel.

Commentaire sur l’article : ‘Assurance des permanences des élus locaux : La loi est publiée’

 

Dans cet article, nous examinons de près la nouvelle loi publiée au Journal officiel concernant l’assurance des permanences des élus locaux. Cette loi offre une solution pour les élus qui rencontrent des difficultés pour assurer leurs permanences.

Une nouveauté législative importante est que les élus qui se voient refuser une assurance pour leurs permanences peuvent maintenant saisir le Bureau Central de Tarification (BCT). Le BCT a le pouvoir d’imposer à un assureur de fournir une couverture, garantissant ainsi la continuité du service public.

    • Grâce à cette loi, les élus ont désormais un recours en cas de refus d’assurance pour leurs permanences. C’est une avancée significative dans le soutien apporté aux élus locaux.
    • L’importance du rôle du BCT est également mise en lumière. En tant qu’organe de régulation, il assure l’équité et la protection des intérêts des élus.
    • L’article souligne également l’importance de la continuité du service public. Avec cette garantie d’assurance, les élus peuvent se concentrer sur leur mission principale : servir leurs communautés.

En somme, cette nouvelle loi contribue à renforcer le soutien envers nos élus locaux et à garantir la continuité du service public. Elle valorise également le rôle régulateur du BCT dans le domaine des assurances. Un article à lire pour tous ceux qui s’intéressent aux défis et aux solutions en matière d’assurance des permanences des élus locaux.

Lire la suite pro assur

Publier un commentaire